Beyomb

Beyomb

D'un besoin...

 

A l’origine de ce projet, un constat: 19% des enfants de moins de 5 ans souffrent de retard de croissance, 6% sont atteints de malnutrition aiguë, 15,5  de malnutrition chronique et 13% sont frappés d’insuffisance  pondérale.

Notre projet répond principalement au besoin d’une meilleure alimentation afin de lutter contre la malnutrition infantile au Sénégal, et s’inscrit ainsi dans les objectifs de développement durable(ODD).

Naît un projet

 

Le projet Beyomb consiste à offrir la possibilité aux agriculteurs de cultiver du SOJA grâce à des semences que nous leurs fournissons. Ce même SOJA va servir dans un premier temps à fabriquer la farine nutritive de BAMISA qui lutte directement contre la malnutrition des enfants de 6mois à 5ans. Cette farine BAMISA contient du soja, qui pour l’instant est importé du Mali (coût environnemental). BAMISA a d’ailleurs fait une promesse d’achat sur les récoltes de soja.

Ce projet s’inscrit dans l'entrepreneuriat social dans la mesure où il a un triple impact:

  1. Economique: créer une activité génératrice de revenu pour les agriculteurs (via la plantation et la vente du soja)et pour les groupements de femmes (via la transformation du soja).
  2. Environnemental : réduire l’empreinte carbone liée à l’importation du soja du Mali pour la production des farines Bamisa.
  3. Social: réduire la malnutrition infantile et plus généralement celle de l’ensemble de la population.

 

Perspectives d'avenir

 

 

À long terme, l’objectif est d’intégrer le soja dans la culture alimentaire sénégalaise. En effet, riche en protéine, le soja serait efficace pour lutter contre la malnutrition présente au Sénégal. La production locale permettra aux agriculteurs de bénéficier d’un revenu supplémentaire. La force de notre projet est le fait que nous apportons une solution locale qui  permettra à long terme l’autonomie de nos bénéficiaires, dans la lutte contre la malnutrition dès la racine.

Partenaires

 

Notre principal partenaire est BAMISA (B ouillie A mylasée Mi l S oja A rachide). C’est un projet de santé communautaire et de Santé Publique qui a pour mission de lutter contre la malnutrition infantile par le biais de farines nutritives de fabrications artisanales avec des produits locaux. Le projet BAMISA s’appuie sur un réseau d’associations locales. 

Notre deuxième partenaire est l’AJAS (Association des Jeunes Agriculteurs de Salémata ayant 44 partenaires) qui est également une partie clé de notre projet puisque ce sont les agriculteurs de cette organisation qui vont cultiver le SOJA nécessaire à la farine nutritive composée de produits locaux.